↑ Revenir à Programme

Rééquilibrer la relation de Limoges avec la région Limousin

Capitale régionale, notre ville doit œuvrer pour une coopération équilibrée avec tout le Limousin.

Actuellement, l’agglomération de Limoges fonctionne de façon hégémonique : regroupements forcés (comme à Couzeix ou Verneuil au détriment des autres communautés de communes) et pratiques autoritaires vont contre l’intérêt général. La compétitivité territoriale est érigée en valeur et conduit à la mise à la marge d’une grande partie du territoire, à l’appauvrissement des communes de la seconde couronne et des communes rurales. La communauté d’agglomération doit devenir un espace plus transparent et démocratique.

Il faut rééquilibrer les relations de la ville avec les communes de l’agglomération et au-delà avec toute la région limousin. La communauté d’agglomération doit devenir un espace plus transparent et démocratique. Sa présidence ne doit pas être réservée exclusivement à la ville la plus importante.

En accord avec nos objectifs de démocratie et d’équité territoriale, nous lutterons par tous les moyens contre la mise en œuvre de la décentralisation (ex acte 3) qui dépossède les communes de leur pouvoir de décision et spolie la démocratie.

Notre ambition est de faire de notre municipalité, une municipalité qui protège contre l’austérité et qui place l’humain au cœur de son action.

 

Les projets présents dans notre programme,

du TramLim à la valorisation des terres agricoles,

en passant par l’utilisation des logiciels libres ou l’abandon définitif de la LGV

en seront les garants.