↑ Revenir à Programme

Notre démarche

L’élection municipale qui vient est le premier temps fort de la vie politique du pays depuis l’élection de François Hollande. L’enjeu est donc à la fois local et national. Cette élection est en effet l’occasion :

• de sanctionner la politique d’austérité et de reculs sociaux de François Hollande, de son gouvernement et du Parti Socialiste, qui en trahissant leur promesse de lutter contre la finance, tournent le dos aux espoirs populaires de changement. L’augmentation de la TVA, le pacte de responsabilité en sont les derniers exemples.

• de mettre en œuvre, à Limoges comme ailleurs, une autre politique: une politique alternative écologique, sociale et démocratique.

Le député Alain Rodet est co-responsable de la politique d’austérité: il a voté à l’Assemblée Nationale toutes les lois anti-sociales et régressives du gouvernement (ANI, réforme des retraites, refus de l’amnistie des syndicalistes…) et il approuve le pacte de responsabilité qui accorde de nouveaux cadeaux au patronat, financés par une réduction des dépenses publiques qui affectera pour l’essentiel les budgets des ménages et des collectivités locales… Quant à son bilan de maire il ne nous convient pas: le système Rodet est à bout de souffle.

Pour faire reculer la résignation, le rejet de l’autre et le repli sur soi, nous voulons redonner des couleurs à la gauche dans la commune et dans l’agglomération en faisant entendre une autre voix : celle qui répond aux urgences écologiques et sociales par la gratuité des transports en commun, celle qui refuse que les multinationales s’emparent de nos services publics, celle qui veut faire de l’école et de la culture une priorité, celle qui défend la vie des quartiers et une véritable démocratie locale.

La liste Limoges Terre de Gauche rassemble les forces du Parti Communiste Français, du Parti de Gauche, de la Gauche Anticapitaliste et des Alternatifs (Ensemble!), des militant(e)s issus d’Europe Ecologie-Les Verts, des citoyennes et des citoyens engagé-e-s dans la vie syndicale et associative.

Les orientations et le programme que nous proposons pour Limoges, sont inséparables de la lutte contre l’austérité qui frappe les familles comme les collectivités locales. Nos élu-es, comme ceux de Limousin Terre de Gauche au conseil régional, porteront le refus du libéralisme au conseil municipal.

Nous ne prendrons en aucun cas le risque de voir arriver à la tête de la ville une droite de plus en plus extrémisée mais nous ne lâcherons rien non plus, ni sur notre liberté de vote, ni sur notre programme, ni sur la représentation des électeurs qui l’auront choisi. C’est donc sous ces conditions que nous proposerons de discuter avec toute autre liste se réclamant de gauche, qui serait qualifiée pour le second tour.

Notre liste met dans le débat public, avec les citoyennes et les citoyens, des idées fortes pour une véritable alternative à gauche, une politique de reconquête des biens communs répondant aux urgences environnementales, sociales et démocratiques de notre ville.

Cette démarche sera portée pendant la campagne et durant toute la mandature.