Revenir à Construisons les solidarités ! Favorisons l’émancipation !

Lutter contre la précarité et défendre l’emploi stable

La lutte contre le chômage et la précarité ne se gagnera que par la mise en place de politiques nouvelles rompant avec le libéralisme pour mettre au cœur du projet de société « L’Humain d’abord ». Considérer l’humain comme une richesse, la satisfaction des aspirations comme une source de progrès et non la renvoyer à un coût, une ligne comptable. La ville se doit donc d’être elle-même un employeur exemplaire.

Nous affirmons notre attachement au statut de la fonction publique (garant des services indispensables à toutes et tous, garant de l’égalité d’accès à l’emploi contre la logique du contrat individuel de droit privé).

– dans le cadre d’un contrat de mandature, en lien avec les organisations syndicales, la liste « Limoges-Terre de Gauche » travaillera à la titularisation de tous les agents en situation précaire ! Développer une politique au service de l’insertion par l’emploi c’est bien. Mais comme le dit la loi, les contrats aidés et dispositifs emplois d’avenir ne doivent pas se substituer à des créations d’emplois.

le personnel municipal sera respecté dans ses droits et dans son travail. Il participera à la structuration et à l’organisation des services, pour bannir de la fonction publique le vocabulaire du «management» et ses applications.

• Nous instaurerons de nouvelles clauses sociales et environnementales contraignantes et exigeantes dans les marchés d’appel d’offres de la ville.

Nous consoliderons les aides aux structures d’insertion, fortement touchées par les désengagements réguliers des différents acteurs publics, pour qu’elles aient les moyens d’accompagner convenablement les personnes privées ou éloignées de l’emploi et qu’elles puissent imposer pour celles-ci des embauches durables et permettant d’accéder à de réelles qualifications !

Nous soutiendrons l’économie sociale et solidaire en instaurant des mesures favorables à la création de coopératives. L’Economie sociale et solidaire c’est la possibilité d’une autre façon de produire et de consommer pour sortir du productivisme. Elle représente une alternative possible pour relancer l’activité en sortant du mythe de la croissance économique à n’importe quel prix.

• La situation de l’emploi tertiaire en crise sur le centre-ville en particulier dans les commerces nous alerte également, même si la question de l’espace urbain ne se pose pas uniquement en termes d’accès à l’emploi.

• Par l’agriculture urbaine, nous permettrons le développement d’activités et d’emplois d’agriculteurs maraîchers indépendants ou en groupements, mais aussi par des coopératives maraîchères biologiques ou encore en créant des «Maraîchages municipaux». Sur le territoire de l’agglomération de Limoges nous devons en finir avec les zones de spécialisation qui ne font que mettre en concurrence les activités et participent à la désertification de l’emploi.

A contrario, en prenant appui sur les activités locales, les compétences et savoir-faire existants en matière agricole et agroalimentaire (formations au lycée des Vaseix et dorénavant en SUP-Bio Limoges, abattoirs municipaux, savoir-faire et compétences des travailleurs et travailleuses de chez Madrange, coopérative réputée de producteurs fermiers « Saveurs-fermières », jardins ouvriers,…) nous visons la constitution d’un tissu extensif doux d’emplois autour de l’agriculture biologique, de la transformation et de la distribution locale agricole et agro-alimentaire de produits de qualité.