Contre les discriminations, une action municipale résolue pour l’égalité des droits !

En cette matière aussi, la situation actuelle n’est pas satisfaisante. La politique municipale doit être volontariste dans la lutte pour l’égalité et contre les discriminations. Nous soutiendrons résolument par la lisibilité et les moyens que nous leur donnerons, les associations qui agissent pour la promotion des droits des femmes et contre les violences qui leur sont faites.

• En ce qui concerne le droit à l’IVG et à la contraception de son choix, nous agirons pour une politique en faveur des centres de planification familiale, d’éducation populaire à la sexualité et de lutte contre les stéréotypes sexués et les violences faites aux femmes. Et nous soutiendrons les efforts courageux et tenaces engagés par des militantes et militants associatifs dans la réouverture du planning familial à Limoges.

• L’accessibilité dans les transports et équipements collectifs doit être pensée d’emblée pour permettre l’égal accès à toutes les personnes y compris celles en situation de handicap, des parents avec poussettes, des personnes âgées,…

• La lutte contre l’homophobie et les discriminations d’orientations sexuelle seront aussi une préoccupation municipale. Et nous soutiendrons partout la laïcité, la lutte contre le racisme et la xénophobie.

• Enfin, nous nous prononçons pour l’égalité des droits entre français et immigrés, avec le droit de vote des résidents étrangers aux élections. Nous n’avons pas contribué à battre Sarkozy pour que les mêmes politiques à l’encontre des migrants et des résidents étrangers se poursuivent.

Nous permettrons au Collectif des sans-papiers de Limoges, – à l’instar des autres associations d’entraides – de disposer d’un local.