Portrait de… Isabelle Besse

Notre liste est ouverte, plurielle, unitaire ! On y trouve, outre des candidat-es issu-es des formations du Front de Gauche, des écologistes de gauche, en dissidence d’EELV, des syndicalistes d’horizons divers, des militants associatifs… Elle associe des militants de longue date, mais aussi des citoyens dont c’est le premier engagement dans une campagne dynamique et chaleureuse. Qui sont-ils ? Qui sont-elles ces candidates ?

IsabelleA l’heure où les listes font disparaître les logos de leur parti politique (ou se réclament de l’apolitisme), peux-tu dire en deux mots pourquoi tu as fait ce pas, souvent mal perçu ou compris, vers la « politique » ? En un mot, peux-tu expliquer ton engagement ?

Je suis engagée parce que TOUT est politique, et qu’il faut orienter nos choix vers cela, plutôt que vers vers la finance, etc.

Quelles raisons ont motivé ton appartenance à la liste « Limoges Terre de Gauche » ?

Un très fort sentiment d’appartenance à la gauche, une adéquation totale aux idées de la liste, une lutte à mener…

Quelle est la ou quelles sont les 2 ou 3 propositions du programme « Limoges Terre de Gauche » que tu soutiens particulièrement ?

Je retiens particulièrement les propositions sur l’Enfance : augmentation des capacités d’accueil en crèche, baisse du prix des cantines scolaires, école de l’égalité, etc.

J’ajoute la création de centres de santé municipaux, la reconquête des services publics.

Pourquoi, à ton avis, l’abstention a-t-elle gagné du terrain ces dernières années ?

Cela est dû à la décrédibilisation des politiques en places, à l’influence des grands patrons. Tout cela a entraîné une résignation, un dépit…

Penses-tu que l’enjeu des élections municipales soit uniquement local ?

L’enjeu est certes local, mais la perception de la politique (le ressenti global) sera nationale.

Que souhaites-tu pour l’avenir ? A quoi ressemble la ville (le monde ?) que tu veux construire ?

Mère d’un très jeune enfant, je souhaite une ville où chacun puisse trouver sa place, ait accès aux mêmes possibilités, aux mêmes chances : l’éducation, la culture, etc.

(2 commentaires)

    • terreaudegauche on 24 mars 2014 at 15 h 15 min
    • Répondre

    BRAVO les potes pour le résultat !
    Mais maintenant « NE TRAHISSEZ PAS LES ELECTEURS »
    pour aller à la soupe avec RODET !
    Les socialistes nous détestent, et il faudrait leur servir de marche-pied pour qu’ils gardent leur pouvoir sectaire de nuisance ?
    Le courage politique est de refuser tout compromis du genre « allons-y quand même » et de les laisser se faire peur, voire battre au 2ème tour.
    terreaudegauche AMBAZAC

    1. « Notre démarche »
      http://www.limogesterredegauche.fr/programme/notre-demarche/
      Traduction concrète dans les heures à venir !

Répondre à terreaudegauche Annuler la réponse

Votre adresse ne sera pas publiée.