Conseil Municipal du 16 décembre 2014

confiserieLes conseils municipaux se suivent et ne se ressemblent pas.
Dans le but probable d’éviter de reproduire le spectacle navrant auquel avait donné lieu le conseil précédent, le Maire avait demandé aux groupes politiques d’éviter les accès de colère et autres attaques personnelles.
Fort peu concerné par ces recommandations, le groupe Limoges Terre de Gauche aurait pu rétorquer que charité bien ordonnée commence par soi-même. Toujours est-il que ce conseil municipal du 16 décembre fut un festival de sourires mielleux et de courbettes de courtoisie entre le maire et les élus PS.

De fait, la sérénité des débats était favorisée par un ordre du jour comportant assez peu de dossiers litigieux. Ce calme relatif a permis au groupe « Limoges bleu marine » d’intervenir à tous propos et hors de propos. La consigne est visiblement lancée au Front Nationnal: les élections approchent, il faut faire du bruit. Pas d’opposition à la politique municipale, en revanche, puisque les élu-e-s de ce groupe votent toutes les décisions importantes du Maire, comme la fin de la gratuité périscolaire ou les crédits au projet de ligne LGV.

Subvention Supplémentaire pour l’aéroport.
La nouvelle décision modificative du budget 2014 permettra d’accorder une « subvention supplémentaire » de 150000 € au Syndicat Mixte de l’Aéroport de Limoges-Bellegarde, s’ajoutant à la « subvention exceptionnelle » précédemment votée.  Une situation que le groupe Limoges TDG avait pressentie, comme l’a fait remarqué Gilbert Bernard dans son intervention. Le groupe Limoges TDG a voté contre cette subvention supplémentaire et s’est abstenu sur la globalité de la décision modificative.

Cession de parts S.T.C.L. à la Communauté d’agglomération Limoges Métropole.
2ème intervention de Gilbert Bernard, qui après avoir regretté la régulière perte de compétences des municipalités, est revenu sur la gratuité du stationnement le samedi. Celle-ci conduit à un engorgement de véhicules. La revitalisation du centre ville passe plutôt par l’augmentation de l’offre des transports en commun, en commençant par un tarif préférentiel pour les étudiants… en attendant la gratuité totale.

Urbanisme :
A la demande du groupe Limoges TDG, la délibération sur le projet urbain partenarial appelera un vote séparé. Gilbert Bernard rappellera au Maire ses promesses de campagne sur la préservation des zones vertes et demandera une procédure de révision du PLU afin de revenir sur le passage de certaines zones en « constructible »
Nouvelle taxe sur l’enlèvement des affiches publicitaires. L’affichage politique et syndical est clairement visé ici. Danielle Soury interviendra sur ce sujet, rappelant la pauvreté de l’espace public accordé à l’expression citoyenne, ainsi que l’agressivité de la publicité commerciale, et rappelant en passant l’exemple de Grenoble.

Inscriptions scolaires
Tou en approuvant le principe du retour aux inscriptions scolaires en Mairie, Danielle Soury fit part des inquiétudes du groupe Limoges TDG sur les critères d’affectation, appelant de ses voeux une réelle sectorisation.

Retrouvez ici les articles de presse commentant ce conseil municipal

Dans la presse : Echo et Populaire du 17 décembre 2014

Echo-141217

Echo du 17/12/2014
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Popu-141217Populaire du 17/12/2014
Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Contrat Jeunes Majeurs : déclaration du groupe Limoges Terre de Gauche

Depuis lundi dernier, des travailleurs sociaux manifestent au Conseil Général leur mécontentement, leur colère face à une décision politique prise en catimini au début du mois d’octobre.

Pourtant cette décision ne les concerne pas vraiment directement. Leur mobilisation n’est pas « sectorielle », « catégorielle », ou « liée aux élections professionnelles ». Elle concerne tout simplement les jeunes avec qui ils et elles travaillent.

En effet, le Conseil Général a voté la fin de la prise en charge de certains jeunes entre 18 et 21 ans dans le cadre du « Contrat Jeunes Majeurs » s’ils ne remplissent pas des conditions qui vont au-delà d’un accompagnement humain et efficace.

Des jeunes en difficulté vont être jugés sur des critères politiques (puisque le dernier mot reviendra à Madame la Présidente) qui ne seront plus en lien avec leur parcours et leur réussite.

Les propos tenus et relayés par la presse montrent du mépris à l’égard des salarié-e-s qui se mobilisent, du mépris à l’égard des personnes qui les soutiennent (signalons entre parenthèses, que, nous, élu-e-s de la République, avons fait partie de celles et ceux que Madame la Présidente appellent des « agitateurs »), et surtout, et c’est le plus grave, du mépris envers les jeunes eux-mêmes.

Il n’est pas trop tard pour que les élu-e-s reviennent sur ce vote (certain-e-s ont déjà exprimé leur souhait de le faire). Il en va de leur responsabilité vis-à-vis des personnes qu’ils et elles sont censé-e-s protéger par leurs décisions.

Nous soutenons cette lutte exemplaire parce qu’elle est la preuve vivante que le plus important c’est « L’Humain d’Abord » !

Déclaration Limoges Terre de Gauche : Face au FN, on ne déserte pas… on se bat

Déclaration des élu-es Limoges Terre de Gauche

Lors du Conseil Municipal du 30 septembre, le Maire de Limoges a pris la responsabilité de donner au FN la présidence du groupe de travail créé par la majorité municipale pour revoir le dispositif des subventions aux associations de la ville.

Cette décision nous semble particulièrement grave aussi bien au niveau idéologique (dans la proximité entre la majorité municipale et les idées d’extrême-droite qu’elle exprime) que par les conséquences possibles, voire prévisibles, pour un certain nombre d’associations de notre ville.

Il n’aura donc guère fallu de temps pour qu’un Maire novice en politique et qui prétendait « faire de la politique  autrement », n’endosse dans les faits un costume politicien des plus éculés ! En effet comment peut-on, dans la même séance du Conseil, prétendre rendre hommage à Georges Guingouin, en donnant son nom à un grand pont de notre ville, et répondre favorablement à la demande du FN d’obtenir la présidence d’un groupe de travail municipal ?

Nous condamnons avec la plus grande fermeté l’amalgame implicite ainsi opéré. Il est indigne de donner à penser qu’on pourrait renvoyer dos à dos les combats de la Résistance en général, ceux de G. Guingouin en particulier, et les agissements de l’extrême-droite, au motif de satisfaire à la fois une prétendue extrême-gauche et la bien réelle extrême-droite.

En réalité, la majorité municipale ne doit sa victoire qu’à l’apport de voix de la droite extrême. Le FN a d’ailleurs validé jusqu’à présent toutes les décisions municipales significatives: soutien réitéré autant qu’inconsidéré à la LGV, arrêtés dits « anti-mendicité », fin de la gratuité des activités périscolaires, remise en cause des objectifs de logements sociaux sur la ville… Sous la pression du FN et de la partie la plus extrêmisée de sa propre majorité, le maire donne donc des gages et cède.

Face au FN, on ne déserte pas… on se bat !

Pour sa part, le groupe Limoges Terre de Gauche participera donc à ce groupe de travail municipal pour y exercer une vigilance démocratique. Et nous œuvrerons en faveur de la libre expression de toutes et tous, dans la diversité et le respect mutuel.

Tel est l’idéal démocratique pour lequel nous ne cesserons pas de nous battre.

Limoges le 9 octobre 2014

30 septembre: manifestation devant la mairie pour la gratuité périscolaire

A l’appel du Collectif pour la gratuité périscolaire, manifestation pour « la gratuité partout, l’école pour tous »  lors du Conseil municipal.

Devant la Mairie – 18 H –

 

 

gratuite

Périscolaire : pétition

La réunion organisée par Le Collectif pour la Gratuité Périscolaire, mardi 9 septembre, a attiré plus de 150 personnes.
Voir l’article et la vidéo de France 3 :

petition-periscolaireDans l’attente d’un nouveau rendez-vous à la Mairie de Limoges, le collectif vous invite à signer la pétition que vous pouvez trouver à cette adresse :

http://gratuiteperiscolairelimoges.wordpress.com/2014/09/09/petition-pour-la-gratuite-periscolaire-a-limoges/

Le groupe Limoges Terre de Gauche vous invite également à signer cette pétition.

Mobilisations citoyennes pour une paix juste et durable en Palestine

Le groupe Limoges Terre de gauche soutiendra toutes les initiatives en solidarité avec le peuple Palestinien.

Prochaines manifestations à Limoges :

Mercredi 6 août 2014 de 18:30 à 19:30

Place de la Motte à Limoges
Samedi 9 août 2014 de 16:00 à 17:00

Place de la Motte – Limoges

Lire la suite

Contre les arrêtés « mendicité et prostitution »

Suite à l’annonce des arrêtés municipaux « mendicité et prostitution », le groupe Limoges Terre de Gauche a donné une conférence de presse.

Voici les articles parus dans L’Echo et le Populaire :

 Echo-140730L’Echo du 30 juillet 2014 (cliquez pour agrandir)

Popu-140730Le Populaire du mercredi 30 juillet 2014

Télécharger le texte complet des arrêtés au format PDF

Dans la presse : L’Echo et le Populaire du 9 juillet 2014

Popu-140709Le Populaire, 9 juillet 2014

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

Echo-140709l’Echo, 9 juillet 2014

(cliquez sur l’image pour l’agrandir)

 

 

Le Popu : « Terre de Gauche va au front »

Popu-140708-Tdg-au-front(Cliquez pour agrandir)

 

 site popu2014-07-08 13.05.52 • le site du Populaire

 

 Voir aussi :   l’article de l’Écho