On lâche rien, on manifeste à Paris le 12 Avril !

LIMOGES TERRE DE DROITE ! MERCI F. HOLLANDE, MERCI A. RODET

arton772-28822Votre bilan est là devant vous, en 2 ans pour l’un et en 6 ans pour l’autre, Limoges, bastion historique de la gauche est pris par la droite emmenée par l’UMP. Une droite réunie, qui fait le plein des ses voix et fait la différence par le transfert d’une partie des voix du Front national. Il recule de 17 à 11 % entre les deux tours.

Une majorité de limougeauds a préféré jouer au «chamboule tout » ou s’abstenir (40% !) plutôt que de choisir l’élection de 13 élus Front de gauche qui annonçaient une véritable rupture avec les transports gratuits sur toute l’agglomération, le retour de la ville dans la défense du POLLT et une véritable opposition de gauche.

Une partie d’entre eux viendront nous dire dans 6 ans, quand ils seront déçus de la droite, (qui peut rêver de tout emporter lors des prochains scrutins): «vous avez de bonnes idées », « vous êtes courageux », mais il faut « voter utile » donc Parti socialiste pour remettre un coup de balancier dans l’autre sens ! Je prends les paris dès ce soir !

Enfin quand j’entends l’UMP dénoncer le Grand stade, ou le Calamity Village, ou critiquer la méthode sur la LGV… alors que ce parti a soutenu tous ces projets démesurés et ruineux du parti socialiste au conseil municipal où je siégeais pendant 6 ans, j’hallucine. Il sera où le changement ?

Quand j’entends, comme vient de le dire le futur maire, questionné sur la première mesure qu’il va prendre: «je vais retransmettre les conseils municipaux sur Internet », j’hallucine !  Quand j’entends celui ci dire je vais recruter 100 policiers municipaux de plus, je me dis que celui-ci ne connaît même pas les missions de mes collègues de la filière sécurité de la fonction publique territoriale, (le maire sortant non plus, par ailleurs) J’ai la rage, on va droit dans le mur !

Bien sûr, et j’en connais, il y a des élus UDI Modem qui ont parfois fait entendre une voix différente, y compris en nous soutenant sur le dossier du POLLT, mais tout de même, ils ont soutenu la politique de Sarkozy pendant 5 ans, et au delà des personnes et du respect mutuel, c’est cela qui compte.

Au Front de gauche nous avons 3 élus, Gilbert (PCF), Danielle (PG), Frédéric (GA Ensemble). Ils vont continuer notre travail. Nous étions 2, ils seront 3. J’aurai préféré qu’ils soient 13.

ILS VONT FAIRE LE BOULOT DE LA GAUCHE, LA VRAIE, CELLE QUI RESTE DEBOUT Il ne faudra pas beaucoup compter sur les rescapés de l’hécatombe dans les rangs des élus PS pour voter au conseil municipal contre nombre de mesures qu’ils soutenaient auparavant (délégations de services publics, LGV….)

Demain il faut que le FRONT DE GAUCHE soit en tête de la gauche dans les futures élections, comme à Grenoble. il n’y a que lui qui peut changer la donne.

Allez on lâche rien, on manifeste à Paris le 12 avril.

NB 1: au passage un coup de chapeau, à Lutte ouvrière qui a obtenu 2,5% au premier tour qui n’a donné aucune consigne de vote (il y a 1% d’écart entre les 2 listes), et au NPA 87 qui en plus a décidé de dénoncer ses camarades du NPA 23 pour avoir fusionné entre les deux tours. Le vieux Léon doit se retourner dans sa tombe là bas au Mexique. En 2008, LO avait demandé au PS d’être sur leur liste dès le premier tour !

NB 2: En tout cas, électeurs socialistes déçus, écologistes, militants éco socialistes, anticapitalistes c’est le moment de nous rassembler. Les portes sont ouvertes au Front de gauche, unis avec nos différences comme on dit au MRAP.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.