Limoges Terre de Gauche: un projet pour la ville et une ambition pour la gauche

images-1
Christian Audouin, président du Groupe Limousin Terre de Gauche au Conseil régional et directeur de l’Écho, revient dans sa chronique du 7 février du journal, sur le sens du projet porté par la Liste Limoges Terre de Gauche.

 

Salle comble mardi soir, rue Théodore Bac, pour l’inauguration du local de campagne de la liste constituée par le Front de Gauche et ses alliés pour les élections municipales à Limoges.

Conduite par Gilbert Bernard (PCF), Danielle Soury (Parti de Gauche), Frédéric Chalangeas (Ensemble)  cette équipe enthousiaste et dynamique évolue dans la foulée de Limousin Terre de Gauche, dont les succès aux élections régionales et cantonales restent une référence pour l’ensemble de la gauche alternative nationale… Si le contexte politique s’est compliqué depuis, en raison des courants de démobilisation créés par les revirements libéraux du chef de l’État et de sa majorité parlementaire, les enjeux restent plus que jamais d’actualité. Leur validité s’en trouve même décuplée: rassemblée un majorité populaire à gauche, en rupture avec les dominations institutionnelles du social-libéralisme, du local jusqu’au niveau européen. Rude tâche mais seule voie évidente afin de tourner les pages de l’austérité suicidaire pour le niveau de vie, le service public et l’emploi. Cette voie novatrice laisse évidemment ouverts les sillons des ententes entre partis, dès lors qu’elles traduisent des convergences fortes, favorables à une politique de changement  rigoureusement opposée aux programmes de la droite et de ses extrêmes. L’équipe « Limoges Terre de Gauche » défend inséparablement un projet pour la ville et une ambition pour la gauche. Elle ne met donc pas entre parenthèses, le temps d’une campagne municipale, l’indispensable effort de clarification et de mobilisation face à une politique gouvernementale austéritaire, qui précipite les collectivités locales et leurs populations vers la récession, au nom des « économies dans les dépenses publiques ». L’équipe conduite par Gilbert Bernard ouvre les fenêtres au courage politique, à l’implication citoyenne, au respect des électeurs et à l’espoir !

Retrouver l’Echo ici 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.