Mar 27

Limoges Terre de Gauche ne lâche rien…

Communiqué de presse de LTG

bandeau.jpgIl nous faut tout faire pour empêcher la droite de prendre dimanche la mairie de Limoges ! Les résultats de ses candidat-es au premier tour, la poussée préoccupante du Front national, l’effondrement de la majorité municipale sortante ne manquent pas d’inquiéter toutes celles et tous ceux attaché-es aux valeurs de gauche et à une gestion municipale progressiste.

Nous ne voulons pas que la droite gère la ville comme elle a géré le pays sous Sarkozy ! Nous savons qu’elle taillerait drastiquement dans les dépenses sociales, qu’elle privatiserait des services municipaux, qu’elle ne fera jamais la gratuité des transports… Il ne s’agit pas pour autant d’exonérer l’équipe municipale sortante de ses responsabilités: c’est bien un carton rouge que les électrices et électeurs de Limoges ont adressé à la politique du gouvernement Hollande-Ayrault et à celle de ses responsables locaux !

ET MAINTENANT ?
Le bon résultat de « Limoges Terre de Gauche » montre l’exigence d’impulser d’autres choix pour la cité, répondant aux urgences écologiques, sociales et démocratiques du moment. Nous le disons haut et fort: nous ne voulons pas de la droite et nous voulons que nos électeurs et notre programme soient justement représentés.

Conformément à nos engagements de campagne et au vu des résultats du premier tour nous avons accepté de discuter avec la liste se réclamant de la gauche arrivée en tête le 23 mars. Nous avions posé trois conditions: la prise en compte de notre programme, la liberté de vote et une juste représentation conforme au poids que nous ont accordé les électrices et les électeurs. Après d’âpres discussions le nouveau rapport des forces issu des urnes nous a déjà permis de gagner :

  • la LIBERTÉ TOTALE de vote sur TOUS les sujets pour l’ensemble des élu-es issu-es de Limoges Terre de Gauche (ce qui signifie que nos élu-es voteront uniquement en fonction de notre programme)
  • l’engagement écrit de la mise en place de la GRATUITÉ DES TRANSPORTS URBAINS sur l’ensemble de l’agglomération au plus tard en 2016 (il s’agit de l’une des propositions majeures de notre programme).
  • l’engagement à défendre la rénovation du Paris-Orléans-La Souterraine-Limoges-Toulouse, auquel la ville avait renoncé pour défendre la LGV Limoges-Poitiers. Bien évidemment nous continuons notre combat contre ce barreau auquel nous restons opposés.

Il nous a été proposé de participer à l’exécutif et de nous donner des postes de maires adjoints. Nous l’avons refusé ! Nous entendons garder notre âme et notre liberté !

Nous continuerons à nous battre pour la mise en oeuvre de l’ensemble de notre programme: reconquête et développement des services publics et refus de toute gestion par des multinationales du privé, Tramlim, réforme des rythmes scolaires, comités de quartiers démocratiques dotés de budgets participatifs, mise en place d’une ceinture maraîchère, soutien à l’agriculture biologique, etc…

Voter dimanche en faveur de la Liste « L’essentiel c’est notre ville-Limoges Terre de Gauche » c’est voter pour rendre effective la gratuité des transports, c’est l’assurance d’avoir 13 élu-es qui porteront haut et fort la résistance à l’austérité et ne lâcheront rien sur leurs valeurs et leur programme.

Le communiqué/tract :

(1 commentaire)

    • CROZAT on 26 octobre 2015 at 12 h 30 min
    • Répondre

    Veronique MOMENTEAU PAS CANDIDATE ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.