Dimanche : on met un carton rouge au gouvernement, on choisit une autre ambition pour Limoges !

La politique menée aujourd’hui par le gouvernement inscrit ses pas dans ceux de Sarkozy.

En lieu et place de la lutte conte la finance, 50 milliards de coupes budgétaires sont à nouveau promis au MEDEF, aux dépens des ménages et des collectivités locales. Tous les secteurs sont visés: services publics nationaux, services publics locaux, subventions aux associations, protection sociale. Chaque municipalité dans l’opposition à l’austérité sera donc un point de résistance. Voter Limoges Terre de Gauche c’est choisir une autre voie que l’austérité !

Lors de ces élections, nous élirons les 55 conseillers municipaux de Limoges (ils éliront ensuite le Maire de la ville) et les 29 conseillers communautaires représentant la commune de Limoges à Limoges Métropole. C’est la première fois que ces conseillers communautaires seront élus au suffrage universel. Le bulletin de vote comporte donc deux listes. Au total, les conseillers communautaires de Limoges Métropole seront 54, représentant les 19 communes membres de l’agglomération.

Actuellement, l’agglomération de Limoges fonctionne de façon hégémonique. La compétitivité territoriale est érigée en valeur et conduit à la mise à la marge d’une grande partie du territoire, à l’appauvrissement des communes de la seconde couronne et des communes rurales. La communauté d’agglomération doit devenir un espace plus transparent et démocratique. Il faut rééquilibrer les relations de Limoges avec l’agglomération et plus généralement avec toute la région.

• Quand voter ?

Le premier tour a lieu ce dimanche 23 mars; le second tour aura lieu une semaine plus tard, le dimanche 30 mars.

Les bureaux de vote sont ouverts de 8 heures à 18 heures.

• Où voter ?

Au bureau de vote indiqué sur votre carte d’électeur. Le plus souvent ce bureau de vote est installé dans une école ou un collège-lycée de votre quartier.

• Comment voter ?

Pour voter, il faut être inscrit sur la liste électorale. Il faut nécessairement présenter une pièce d’identité; l’absence de la carte d’électeur par contre n’empêche pas de voter, mais elle nécessite des vérifications portant sur le lieu de vote de l’électeur.

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Labat Marie on 21 mars 2014 at 23 h 17 min
    • Répondre

    ça c’est un film, on ne peut décemment plus voter socialiste après ça !

  1. Naguère Le Sarkophage, journal consacré à « tous les sarkozismes », s’est échiné à expliquer longuement ce que cette vidéo démontre magistralement en deux minutes. On peut changer de capitaine sans changer de cap. Le sarkozisme est resté au pouvoir sans Sarkozy.

  2. On sait qu’un bulletin de vote n’est pas une révolution mais le « carton rouge » du titre reste bien gentil… Pour ma part je préfère parler d’un vigoureux coup de pied dans le cul. Parce que si Rodet devient simple conseiller municipal d’opposition à l’issue des élections, c’est bien ainsi qu’il ressentira le vote des Limougeauds.

    1. Un élément complémentaire de réflexion, qui n’enlève rien au charme du commentaire qui précède, et n’est pas là pour l’invalider, mais en pointe l’indissociable corollaire :
      « Et comme Pierre Emile Lombertie devient simplement maire de Limoges, nous imaginons aussi ce qu’en ressentiront les Limougeauds »

      1. Puis-je protester (gentiment) ? Mon commentaire humoristique a été écrit AVANT le premier tour. En imaginant que le « simplement » maire de Limoges serait… Gilbert Bernard. ;o) Va falloir encore un peu de temps, camarades, avant de nous convaincre nous-mêmes qu’on peut renverser la table. Et pourtant nos lointains amis de Grenoble semblent en passe de le faire… comme du reste nos voisins d’Ambazac.

    • philippe on 24 mars 2014 at 7 h 38 min
    • Répondre

    en tant que militant du npa depuis peu j ai longtemps hesite entre voter lo et front de gauche et me suis decide a voter pour vous car vous appelez a manifester le 12 avril contrairement a lo cependant au lendemain du premier tour je dois avouer qu au second tour je refuse pour ma part de voter rodet.de fait ma question est la suivante. Allez vous a appeler a voter pour ce dernier tant le bilan politique de celui ci n a rien a envier a celui d un maire de droite? Peut on encore appeler a voter ps alors que ce parti foule au pieds depuis des annees les droits sociaux les plus fondamentaux l ani etant l exemple le plus probant? Dans votre site vous parlez d alliance technique mais a quelle condition? A celle que le pc a effectue pendant des annees et qui a fini par pousser ce parti a se faire totalement vider de son contenu politique par le ps..l enjeu du second tour ne doit t il pas nous amener tous les gens de gauche sinceres a se maintenir plutoto que de soutenir un ps de plus en plus droitier?

      1. Voter Pour un PS dont Rodet a voté l’austérité à mon humble avis est intolérable et contraire à votre texte notre démarche.
        Rappelons s’il en est que ce dernier a voté tous les textes de hollande et n’a jamais marqué une très grande opposition de gauche à ce dernier ce qui aurait pu jouer en sa faveur.Pour ma part je suis d’accord avec HL ce sarkozy haut viennois de gauche ne mérite décidément qu’un coup de pied au cul d’autant plus qu’il a voté les mêmes lois qu’un lombertie aurait pu voter,voila la triste vérité et le marché de dupe.

        Pour moi vous avez fait le mauvais choix de fusionner.

        pourquoi?pour quelques places et une supposée liberté d’expression?, pour un bus gratuit hypothétique en 2016 alors que dans le même temps ce cher gouvernement PS en finira avec la sécurité sociale,Que le PS encore ce parti finira de casser tous nos droits et vous vous étonnez après d’avoir perdu des ouvriers, la est pour moi le point le plus dramatique.
        Petit rappel en ecrit de la CGT :
        15 milliards de cadeaux fiscaux au patrons
        35 MILIARDS DE CADEAUX FISCAUX SOUS HOLLANDE;
        Partant de ces faits multiples comment soutenir le lieutenant Rodet une fidèle parmi les fidèles qui n’a jamais marqué son opposition au gouvernement PS? la aurait du être la question fondamentale à se poser d’autant plus qu’il est cumulard que même un lombertie lui a signé la charte anticor… c’est pour dire.

        Pour peu on se demanderait presque lequel est de droite… Après cela bien sur si ces propos vous déplaisent vous pourrez bien sur les effacer de vos commentaires.
        philippe

        1. Le choix de Limoges Terre de Gauche n’est pas « pour » Rodet et son mauvais bilan, que nous avons sanctionné avec succès. Ceci nous permet ce rapport de force qui propose de retenir l’infernal et stérile balancier de l’alternance pour bousculer le PS à Limoges et arracher des acquis politiques à gauche, comme la gratuité des transports en commun, et notre totale liberté de vote, et un bloc d’élus qui seront l’opposition de Gauche à Limoges. Tant qu’à la droite, nous la connaissons bien, nous n’en voulons pas !

  3. Peut on encore appeler à voter PS alors que ce parti foule au pieds depuis des années les droits sociaux les plus fondamentaux ? demande Philippe. Voilà bien exposé tout le dilemme en peu de mots. Choisir entre la peste et le choléra… ou refuser de choisir entre deux calamités.

    Chacun peut incliner pour une réponse ou une autre. Et on pourrait en débattre bien longtemps. Mais il serait sain que les tenants d’une option A ne traînent pas dans la boue ceux d’entre nous qui prennent une option B. Et réciproquement bien sûr.

Répondre à philippe Annuler la réponse

Votre adresse ne sera pas publiée.