Conseil municipal du 12 décembre 2019

Une fois n’est pas coutume, le vœu présenté par le groupe Limoges Terre de Gauche en soutien aux mobilisations du CHU de Limoges a été voté à l’unanimité au début de ce conseil municipal du 12 décembre 2019.

Le groupe Limoges TDG s’est en revanche opposé au vœu présenté par le groupe majoritaire, qui affirmait la volonté de la ville de Limoges de « s’associer aux acteurs économiques et entrepreneurs… » pour réaliser entre autres une liaison autoroutière et tarifée entre Limoges et Poitiers. Le groupe a rappelé, par la voix de Danielle Soury, la lettre ouverte du collectif citoyen « Marche pour le climat 87 » qui évoquait la nécessaire réduction des investissements sur de nouveaux axes routiers. Ces « marches pour le climat », appplaudies par M. Lombertie, ne l’ont pourtant pas pleinement convaincu. Celui-ci met sa confiance dans un futur « moteur à hydrogène », et en attendant, il continue à construire des autoroutes.

Le sujet principal de ce conseil municipal était le vote du budget primitif. Le débat avait eu lieu lors du précédent conseil. Pas de surprise, donc. Gilbert Bernard est revenu dans son intervention sur les restrictions budgéaires, leurs conséquences sur la population, ainsi que sur le manque de cohérence et de vision de l’actuelle équipe majoritaire.

Notons qu’en cette période de pré-campagne électorale, le Maire est retourné à ses penchants habituels en conspuant et insultant l’opposition. Limoges mérite mieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.