Conseil municipal du 10 juillet 2019

Pitoyable !

Que retenir de ce conseil municipal ? Certainement pas la hauteur et la tenue des débats avec un maire qui, une nouvelle fois s’est laissé aller à l’invective quand ce n’était pas l’insulte et le mépris envers l’opposition. Chassez le naturel, disions nous dans un précédent compte rendu et il revient au galop, tout est dit. La campagne des municipales de l’an prochain est à l’évidence lancée et tous les coups -bas de préférence- sont permis. Dans ce climat délétère, notre groupe -et il était bien le seul- s’est efforcé de rester sur le terrain des idées. Vous trouverez ci joint nos différentes interventions. En début de séance nous avons présenté un vœu demandant l’accès et la mise à disposition du matériel nécessaire aux limougeaud.e.s pour s’exprimer sur le référendum concernant la privatisation des aéroports de Paris mais le maire a refusé de le soumettre au vote. La notion avancée de « l’intérêt municipal » varie une nouvelle fois selon le groupe qui présente un vœu…

La soirée commençait bien, la suite allait être du même acabit…

A noter qu’une délibération sur table nous a été proposée suite à la fermeture définitive du centre associatif CITELS sur les Portes-Ferrées (intervention de F. Chalangeas)

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.