CM du 31 mai 2018 – Convention de partenariat

sur la convention de partenariat

entre les villes de Bellac, Limoges, Saint-Junien et Saint-Yrieix

Intervention de Frédéric Chalangeas

Depuis le début de la mandature, de nombreux partenariats ont été conclus entre Limoges et des villes environnantes dont les majorités municipales ont des « sensibilités différentes » comme vous aimez à le souligner M. le Maire.

Ces partenariats ont permis de réfléchir à des projets communs aux services de leurs habitant.e.s, et de les mettre en place.

Cette manière de voir, ces « coopérations » sont pour notre groupe des pistes intéressantes, et nous serons certainement amené.e.s à en parler de nouveau au sujet de la « communauté urbaine » qui veille sous le boisseau et pour laquelle, là, nous n’avons pas la même vision que vous…

Mais revenons à cette délibération. Travailler en commun aux services des habitants, notamment en facilitant l’accès de toutes et de tous à la culture est pour nous un des points fondamentaux du « vivre ensemble ».

Régulièrement on nous propose d’ajouter de nouvelles exceptions à l’entrée payante des musées de Limoges, et nous sommes intimement convaincus que ce partenariat permettra aux habitant.e.s de Bellac, Saint-Junien et Saint-Yrieix de profiter de la gratuité d’accès à ces musées, voire même à la gratuité de l’inscription à la Médiathèque de Limoges ! Cela incitera peut-être également la municipalité de Saint-Junien à rendre gratuit l’inscription à sa propre bibliothèque ! Rendez-vous compte du paradoxe !

Choisir entre ceux qui peuvent emprunter gratuitement et ceux qui ne le peuvent pas, et notamment l’appliquer à des personnes vivant sur un même territoire, pendant que l’on nous matraque pour un passage en communauté urbaine qui doit améliorer la vie des habitants de ce même territoire est quand même un comble !

Alors qu’un habitant de Limoges peut gratuitement emprunter à Panazol, la réciproque ne serait pas vrai ?

L’accès et la propagation de la culture et du savoir ne doivent pas être liés à une question de « qui paie localement des impôts pour les financer ? », alors oui, souhaitons que cette délibération ouvre la voie à plus de gratuité pour les habitant.e.s de Bellac, Saint-Yrieix et Saint-Junien, en attendant le retour à une gratuité pure et simple pour toutes et tous !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.