CM du 31 janvier 2018 – Rythmes scolaires

Sur la délibération « Rythmes Scolaires – Rentrée 2018-2019 »

Intervention de Frédéric Chalangeas

Comme il est indiqué dans cette délibération, la Mairie de Limoges a consulté les conseils d’école sur la question des rythmes scolaires, suite à l’annonce par le Ministère de l’Éducation Nationale en juillet dernier de la possibilité de revenir à la semaine d’école à quatre jours par semaine.

Que notre Municipalité ait pris le temps de la réflexion et ait choisi d’envoyer un questionnaire sur ce sujet aux partenaires concernés avant toute décision semble une évidence, mais, vous vous en doutez, notre groupe s’interroge quand même sur certains points.

Si 69% des réponses sont pour un retour à la « semaine de quatre jours », on peut se demander ce qu’il advient des 31% de réponses restantes. Représentent-elles un souhait de rester à quatre jours et demi par semaine ou bien expriment-elles autre chose ?

De même, nous savons que certains conseils d’école ont choisi de ne tout simplement pas répondre au questionnaire parce qu’ils estimaient qu’il ne permettait pas de se positionner sur la question des rythmes scolaires en tant que tels, mais « simplement » sur celle de la semaine à quatre jours ou quatre jours et demi.

Lorsque l’on lit en détail ce questionnaire, on peut en effet être surpris de son caractère très fermé. Pas de place à la proposition alternative, ce qui a par exemple amené l’école Jean le Bail à présenter ses propres réflexions sur les éléments proposés au « vote ». Que sont-elles devenues ? Comment sont-elles prises en compte ? Mystère…

Un dernier point : est-ce que notre simple délibération entérinera et le choix de revenir à quatre jours, et celui de l’organisation de la semaine d’école ? Dans les informations données par la Direction des Services Départementaux de l’Éducation Nationale, il est indiqué que, je cite, « il appartient […] à chaque conseil d’école, de se prononcer par vote spécifique, sur une proposition d’organisation de la semaine scolaire. (Une consultation préalable, sous forme de sondage ne constitue pas une proposition au sens de ce texte, même si celui-ci a fait l’objet d’un vote.) Le vote doit faire l’objet d’un procès-verbal du conseil d’école, qui précise le nombre de suffrages exprimés. » Sommes-nous bien dans ce cas de figure ? Et si c’est le cas, pourquoi ne pas alors, dans un souci de transparence et de réelle démocratie, laisser la possibilité aux propositions autres d’être visibles, voire, de se réaliser ?

C’est compte tenu de ces éléments que notre groupe s’abstiendra sur cette délibération.

Par ailleurs, mais est-il besoin de le souligner, le groupe Limoges-Terre de Gauche votera contre la proposition de tarification des temps périscolaires, puisque nous poursuivons notre engagement auprès de tous les parents qui s’étaient mobilisés dans le cadre du Collectif pour la Gratuité du Périscolaire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.