Juil 03

CM du 28 juin 2017 – Sur le Compte Administratif

Intervention de Danielle Soury sur le compte administratif

Le compte administratif nous indique comment les deniers publics ont été utilisés par la Ville en 2016; à ce titre il pourrait être intéressant. Sauf que, une fois de plus, la présentation en a été modifiée rendant bien difficile les comparaisons et l’analyse.

Ainsi par exemple, effet du hasard sans doute, envolé le tableau récapitulant la répartition et l’évolution des grands postes des subventions aux associations ! On notera cependant que la contribution obligatoire aux écoles privées a augmenté de 31% tandis que la subvention à la Caisse des écoles restait inchangée, et que hors Opéra, les subventions aux associations ont chuté de plus d’un million d’euros, alors même que la subvention à l’aéroport de Limoges Bellegarde a atteint plus d’1,5 million d’€, en hausse de 300 000 € en 2 ans.

Encore et toujours vous avez aussi frappé les limougeaudEs au portefeuille. Ainsi entre autres, ils ont payé 310 000 € de plus pour le stationnement, 213 000 € de plus pour accéder aux services sociaux municipaux (crèche, etc…), 66 000 € pour utiliser les salles municipales…

Alors même que la plupart des services municipaux ont à nouveau enregistré des baisses substantielles de leurs crédits de fonctionnement. Ainsi les dépenses de la ville pour les fournitures scolaires ont une nouvelle fois baissé; la BFM a encore et toujours réduit ses achats de documents les amputant en 2 ans de plus 185 000 € soit plus de 25%  !

Décidément on aime la culture à Limoges. On l’aime tellement que l’activité de nos Musées municipaux ne relève plus désormais des activités et pratiques culturelles à favoriser pour les limougeauds mais… du patrimoine à valoriser ! Tout un symbole.

Mais reconnaissons-le, tout le monde n’a pas été au régime sec ! Cette année encore on a dépensé plus, beaucoup plus pour les fêtes et cérémonies: près 750 000 € soit + 30%. Quant aux foires et expositions c’est carrément Byzance: 410 000 € pour l’année, soit une hausse de 63% en un an après un doublement enregistré en 2015. Là point d’austérité ni de « chasse aux coûts »  ! Mais il y a encore mieux, les charges générales en dépenses d’études et de recherche ont augmenté de + 72 %. Pour faire quoi ? Ça on ne nous le dit pas !!!!

Quant aux investissements, atteignant 22 M€, ils sont en baisse de 1,5 M€ (hors stade de Beaublanc). L’investissement a baissé notamment en matière d’espaces verts, de crèches et garderies, d’offre culturelle, et surtout de PRU.

Nous notons avec satisfaction l’arrêt des financements pour les études de la LGV. 500 000 € d’économies: c’est l’équivalent de 7 années de fonctionnement de la piscine de Beaubreuil, piscine que vous avez détruite et qui pourtant aurait été si utile en cette période de canicule ! Manifestement donc le projet LGV est enfin enterré. Mais cette ligne fantôme aura couté 2 Millions d’€ à la ville !

Le vote sur le compte administratif n’étant que la retranscription des opérations budgétaires exécutées par la collectivité, et non un vote sur les choix de ce budget, nous nous abstiendrons sur cette délibération.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.