Juin 30

CM du 28 juin 2016 – Compte Administratif

Intervention de Danielle Soury sur le compte administratif

A Limoges, l’austérité est très sélective !

Le compte administratif nous indique comment les deniers publics ont été utilisés par la Ville en 2015; on peut comparer avec l’année précédente et avec ce qui était prévu au budget primitif. A ce titre il est donc intéressant. Il montre ainsi que face à la baisse des dotations de l’Etat, l’austérité n’a pas été pour tout le monde !

Vous avez frappé les limougeauds au portefeuille : par la mise à contribution des associations qui doivent dorénavant payer pour tout, par la hausse des tarifs municipaux dans quasiment tous les domaines. Ainsi par exemple, les recettes des activités des services culturels ont augmenté de plus de 140 000 € soit 13%… mais dans le même temps les redevances versées par les divers concessionnaires et fermiers ont baissé elles de 21%.

De nombreuses associations ont vu leur subvention baisser mais la subvention à l’aéroport, elle, a augmenté 190 000 € (+ 15%). La plupart des services municipaux ont connu des baisses substantielles de leurs crédits de fonctionnement. Ainsi les dépenses de la ville pour les fournitures scolaires ont baissé de 6%, celles des musées municipaux de 26%. La BFM a réduit ses achats de documents de 100 000 € soit une amputation de 15%. Décidément on aime la culture à Limoges !

Mais le nettoyage des locaux que vous externalisez de plus en plus sous prétexte d’économie a coûté 20% de plus ! Et plus on externalise, plus on passe de marchés, plus les frais d’annonces et insertions augmentent: plus 25% en un an, pour atteindre près de 370 000 €. Où est l’économie ?

Alors qu’ailleurs on se serrait la ceinture, on a dépensé un peu plus pour les réceptions. Et le budget consacré aux foires et expositions a lui littéralement explosé: il a été multiplié par 2,5 pour atteindre

plus de 250 000 €.

Du côté des investissements, pas mieux. Il était prévu de réaliser 378 000 € de travaux pour les locaux associatifs: il attendront; on a en réalisé seulement 20 % soit 76 000 €; par contre on a encore versé près de 500 000 € pour les études d’une LGV qui ne se fera jamais… et heureusement !

Le vote sur le compte administratif n’étant que la retranscription des opérations budgétaires exécutées par la collectivité, et non un vote sur les choix de ce budget, nous nous abstiendrons sur cette délibération.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

zend_mm_heap corrupted