Oct 03

CM du 28-09-2016 – sur le NPRU – 2

Intervention de Danielle Soury (groupe Limoges Terre de Gauche) sur le Nouveau Programme de Renouvellement Urbain

Territorialiser la question sociale ne permet pas de la régler !

Vous nous présentez donc, conjointement avec l’agglo, le nouveau schéma de la politique de la ville pour Limoges, dans le cadre du contrat de ville 2015-2020. La politique de la Ville est une politique publique nationale qui contrairement à ce que laisse suggérer son nom ne s’adresse pas à toute la ville: elle concerne uniquement les quartiers définis comme prioritaires au regard des difficultés urbaines et sociales qu’ils concentrent. Afin de lutter contre la ségrégation urbaine et sociale, elle met en place des mesures spécifiques pour ces quartiers en matière d’éducation, de logement, d’emploi, etc…

La politique de la Ville a été créée il y a près de 40 ans ; et depuis on navigue de réformes en refondation, de ZUS en CUCS, de PRU et en NPRU… Mais au final, tous les bilans convergent: les résultats sont des plus maigres et les écarts de développement entre les territoires augmentent ! On a fait comme si les difficultés rencontrées à l’échelle locale trouvaient leurs causes d’abord et avant tout dans le quartier lui-même, contribuant ainsi à construire une représentation pathogène (voire criminogène) des quartiers populaires alors que bien sûr les causes sont à chercher ailleurs. Territorialiser la question sociale n’a pas permis pas de la régler depuis 40 ans. On peine à croire qu’il puisse en être autrement à l’avenir !

Limoges n’a pas échappé à la règle; il est dit pudiquement (page 18) « le PRU n’a pas encore produit les effets attendus sur le retournement d’image et l’amélioration des conditions de vie de ces quartiers ». En clair les résultats attendus ne sont pas au RDV.

Nous ne contestons pas ici le sérieux formel du travail qui a été fourni, ni la mine d’informations qu’il contient, mais nous sommes assez dubitatifs sur les résultats qui pourront être produits, du moins si on cherche non pas à déplacer les problèmes et les populations mais à réellement améliorer les conditions de vie dans ces quartiers. Nous nous abstiendrons donc sur cette délibération .

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.