CM du 27 septembre 2018 – Motion sport

Sur la motion présentée par la majorité municipale sur le sport

Intervention de Danielle Soury

Vous nous demandez si nous aimons le sport et si nous sommes pour maintenir votre politique en direction des clubs et des initiatives sportives dans cette ville ? Vous faîtes d’ailleurs bien volontiers l’amalgame entre la motion du Comité Directeur de l’Association Nationale des Elus en charge du Sport (ANDES) adoptée le 20 septembre 2018 à Lyon et votre profession de foi qui la précède.

Et bien oui, nous aimons les valeurs que peut porter le sport: l’esprit d’équipe, la solidarité, le dépassement de soi-même, etc… et nous les encourageons. Oui, nous sommes solidaires de la motion portée par l’ANDES qui pointe à juste titre les méfaits de la baisse de la dépense publique aussi pour le sport, ou les incohérences des choix gouvernementaux en matière de politique sportive! Et nous sommes surtout solidaires des clubs de notre ville, des éducateurs et éducatrices, des animateurs et animatrices, de tous ces bénévoles qui œuvrent sans relâche pour le sport pour tous à Limoges. Mais nous refusons de porter à votre crédit les louanges d’intention que vous vous faîtes: en matière de soutien aux associations sportives vous êtes loin du compte et vos actes vont d’abord dans le sens du soutien au sport professionnel.

Qu’en est-il par exemple des subventions versées aux clubs de foot  ? Vous avez laissé sombrer le bénévolat des clubs de quartier. Celui des Portes-Ferrées a été abandonné alors qu’il portait un projet ambitieux mené par les jeunes. A La Bastide, vous avez préféré laisser mourir le club des jeunes et des habitants avant qu’une nouvelle initiative sorte (et nous espérons tous qu’elle sera positive). Qu’avez-vous fait pour encourager la section féminine du LFC qui est un modèle régional avec un nombre de licenciées important mais qui ne peut même pas disposer de terrains d’entraînement à compter du mois de juin ? Tous ces jeunes limougeauds payent cher des licences (140 euros au LFC pour des 10-11 ans) parce que les clubs ne sont pas accompagnés comme vous accompagnez le sport professionnel.

Qu’en est-il des clubs de boxe, des clubs de danse, des clubs de basket locaux qui peinent à renouveler leurs équipements ? Que faîtes-vous pour la formation professionnelle des jeunes qui les encadrent ? Que faites-vous en faveur du bénévolat quand les clubs de nos quartiers le recherchent ? Ils n’ont pas même de mini-bus qui pourraient être mutualisés pour leur déplacement.

On pourrait aussi parler du sport à l’école: l’école du Roussillon, celle de Condorcet et l’ESPE ont un gymnase à proximité mais il est abandonné à la moisissure. Encourager la pratique du sport ce n’est pas seulement applaudir le CSP depuis une loge ! C’est participer à une politique de santé publique, c’est permettre le lien social, favoriser la mixité sociale, apprendre à gagner… et aussi à perdre ensemble.

En l’état nous ne voterons donc pas cette motion. Mais nous le ferons si elle est amendée de telle sorte qu’elle ne reprenne que celle proposée par l’ANDES.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.