Nov 23

CM du 16 novembre 2017 – Transferts de charges

Sur l’évaluation des charges transférées de Limoges Métropole

Intervention de Danielle Soury

Nous sommes de celles et ceux, qui, comme de très nombreux limougeauds, sont largement excédés des guéguerres politiciennes qui animent trop souvent, ici même ou ailleurs, les relations entre l’agglo et la ville… au détriment de toutes nos populations. Et il est vrai que quand nous avons vu arriver cette délibération, dans un premier temps nous avons pensé : « et ça continue ! »

Ce n’est pas le cas : il y a sur cette question de vrais enjeux pour la Ville. En ce qui concerne l’éclairage public, l’enveloppe en jeu n’est certes pas considérable mais du point de vue des principes il n’est pas recevable que l’agglo change de méthode d’ évaluation dans le temps au gré de ses intérêts.

Quant au financement du fonctionnement de l’aéroport, l’enveloppe dont il s’agit là n’est pas mince: 1,5 M€ / an. Il convient donc d’y regarder de près. Je ne reviens pas sur l’opportunité ou pas du transport aérien. Nous n’en sommes pas de fervents supporters: d’abord c’est un mode de transport extrêmement coûteux mais surtout il est écologiquement insoutenable. Mais tel n’est pas l’objet de cette délibération. Vous considérez qu’il n’y a pas lieu de procéder à un transfert de charges car il n’y a pas de transfert de compétences puisque la Ville participait au SMALB au titre de la clause de compétence générale. Effectivement ça se défend, et eu égard à l’enjeu, sur le fond, cette position n’est pas infondée pour la Ville. C’est pourquoi nous voterons cette délibération.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.