CM du 16 décembre 2015 – Coopération Intercommunale

Intervention de Danielle Soury (groupe Limoges Terre de Gauche) sur le projet de coopération intercommunale

Nous ne voulons ni d’une extension du périmètre de l’agglo, ni d’une communauté urbaine

Vous nous proposez de voter contre le projet de schéma départemental de coopération intercommunale de la Haute-Vienne, élaboré par le préfet, schéma qui doit entrer en vigueur en 2017. Ce projet maintient le périmètre actuel de Limoges Métropole, alors que vous souhaiteriez au contraire l’élargir vers l’ouest pour y intégrer notamment la communauté de communes du Val de Vienne. Cette absorption serait à vous en croire « la condition » pour que Limoges conserve toute sa place dans la nouvelle grande région… Diable. Rien que ça ! Vous n’avez bien sûr aucune considération politicienne en vue, et si vous proposez d’intégrer Aixe/Vienne à Limoges Métropole cela évidemment n’a aucun rapport avec le fait que ce soit une municipalité de droite !

Nous sommes pour notre part contre cet élargissement. Les intercommunalités ont du sens quand elles sont fondées sur des périmètres de solidarités permettant de mutualiser, dans l’intérêt général, des projets partagés et non quand elles obéissent d’abord à des considérations étroitement politiciennes.

Par ailleurs, si par principe nous sommes favorables à des intercommunalités fondées sur la coopération, la solidarité et l’implication citoyenne, ces intercommunalités ne disqualifient pas pour autant à nos yeux la dimension communale de l’action publique. Pour nous, la commune reste un échelon déterminant de la vie démocratique de la République, de l’implication des citoyens. C’est pourquoi nous nous prononçons aussi contre « l’évolution de la Communauté d’agglomération LM vers le statut de communauté urbaine » préconisée par le Préfet.

Cette disposition, permise par la loi NOTRe, s’inscrit clairement dans la logique de métropolisation que nous combattons. Ce n’est pas par de nouveaux transferts de compétences éloignant toujours plus les citoyens des prises de décision qu’on impulsera le renouveau de l’implication des citoyens dans la vie de la Cité dont on a si grandement besoin actuellement.

En conséquence nous nous abstiendrons sur cette délibération.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.