CM du 12 février 2019 – Egalité Hommes / Femmes

Sur le rapport sur la situation en matière d’égalité femmes/hommes

Intervention de Danielle Soury

Lors du Conseil municipal de décembre dernier, j’avais souhaité au nom de notre groupe, des éclaircissements sur les raisons pour lesquelles ce rapport n’avait pas été présenté préalablement à l’examen du projet de budget, contrevenant ainsi aux obligations réglementaires de la collectivité. Il nous avait été alors répondu que toutes les informations nécessaires n’étaient pas encore disponibles.

C’est donc avec un grand intérêt que nous attendions ce nouveau rapport et ces informations.

Premier constat: d’un rapport de 33 pages en 2017, nous sommes passés à un rapport de 9 pages en 2018. Un progrès indéniable donc en matière de synthèse !

Bah ! Faute de quantité, voyons la qualité… En lieu et place du rapport assez objectif et équilibré de 2017, nous avons cette année un véritable panégyrique de la politique municipale caractérisée par une « gestion égalitaire des RH » et une « politique volontariste d’atténuation des disparités sur le territoire communal », la municipalité de Limoges entendant « être exemplaire dans la place et le traitement réservé aux femmes ».

Ainsi, nous apprenons que la surreprésentation des hommes dans la filière technique municipale a … progressé: ils représentaient 75% des emplois de la filière l’an dernier. Grâce à la gestion égalitaire des RH, cette part atteint à présent 77% . La situation s’est donc bien améliorée, puisque la part des femmes s’est tassée. Progrès notable aussi dans la féminisation de la police municipale. L’an dernier les femmes représentaient près du tiers des effectifs; cette part est tombée à 27% cette année. Nous nous rapprochons donc des 21% enregistrés au niveau national.

En ce qui concerne la surreprésentation masculine très notable dans les emplois fonctionnels de direction, c’est le statu-quo. Nous avons fait du surplace. Il y a naturellement lieu de s’en réjouir  car nous n’avons pas régressé ! Quant à l’égalité salariale elle a vraiment bien, bien progressé chez les cadres A: l’an dernier, les hommes gagnaient en moyenne 10% de plus que les femmes; on arrive à 15% cette année. Encore un effort ! Si de tels progrès sont renouvelés en 2019, nous devrions pouvoir battre l’écart national qui se situe lui autour de 18%.

L’action politique visant a atténuer les disparités sur le territoire municipal a elle aussi produit des résultats assez remarquables. En 2018, le rapport précise que la municipalité a mené une politique volontariste visant à atténuer, dans la mesure de ses compétences et de ses moyens naturellement, « les graves disparités économiques et sociales constatées dans la commune ». (page 6) Et de fait nous avons cette année quelques données chiffrées supplémentaires, par exemple sur la participation féminine aux animations sportives ou sur les modes de garde proposés aux familles.

On pourrait s’attendre à ce que, grâce à cette politique volontariste, les inégalités aient commencé à baisser un peu durant l’année… Et bien pas du tout: le constat des inégalités territoriales entre femmes et hommes sur la commune reste en 2018 au mot près identique à celui de 2017 !

C’est donc pleinement conscients de tout l’intérêt qu’il y avait à reporter la présentation de ce rapport, que nous vous donnons acte, M. le Maire, de sa présentation au Conseil en dehors de toute procédure réglementaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.