CM du 11 avril 2019 – Question sur le familles expulsées

Le tribunal administratif a validé l’expulsion sous quinze jours des 90 habitant.e.s (hommes, femmes et enfants) de l’ancien CRDP.

Lors du conseil municipal de septembre 2018, nous avions déjà posé la question de savoir si notre municipalité accepterait que des hommes, femmes et enfants (dont toutes celles et tous ceux qui en ont l’âge, sont scolarisé.e.s à Limoges), se retrouvent à la rue.

La réponse était évasive, se bornait à rappeler des « domaines de compétences », sans se positionner sur le sort des personnes en elles-mêmes.

La question se présentant de nouveau, nous sommes donc amenés à la renouveler, en souhaitant cette fois une réponse plus précise.

-La Municipalité de Limoges souhaite-t-elle se positionner sur ce sujet, et en lien avec les acteurs institutionnels concernés, l’Etat, représenté par la Préfecture, et la Communauté Urbaine, proposer aux personnes qui vont se retrouver à la rue un hébergement décent dans l’attente de l’examen de leurs situations administratives respectives ?

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.